Nous
Notre manifeste

Notre
manifeste

Nos jardins imparfaits est le fruit brut d’années à digérer certaines expériences fondatrices pour nous.

Nos voyages au long cours ont été des étapes riches et particulièrement bouleversantes. Nous avons été retournés par ces enfants en Afrique nous réclamant des « Bic » ; désespérés quand en Amérique du sud, à des centaines de kilomètres de toute vie, nous tombions nez-à-nez avec des bouteilles de Coca jonchant le sol de la selva bolivienne.

L’injustice de notre mode de vie nous a sauté au visage, nous a fait l’effet d’un flagrant délit de déni des autres Hommes, de la vie. L’égocentrisme de notre société de privilégiés capricieux nous est devenu insupportable !

On ne revient pas les mêmes de ce type de voyages. Alors après cela, que pouvions-nous faire ? Certainement pas revenir à notre vie d’avant sans trahir l’intensité de ce que nous venions de traverser.

On ne va pas changer le monde mais en se changeant nous-mêmes, nous espérons pouvoir montrer que d’autres chemins plus respectueux de la vie sont possibles. Faire émerger de la terre du Jura des fruits, légumes et aromatiques est le fil rouge de nos engagements, un retour à la nature nécessaire, une forme d’humilité qui nous remet à notre juste place.

À cela s’ajoute la conviction qu’une autre forme de relation humaine est possible, notamment avec nos collègues du monde, que ce soit dans le village voisin ou à Java. Une relation humaine qui ne chercherait pas à les exploiter mais bien à valoriser leur travail nourricier.

Alors nous y allons d’abord avec nos convictions, ensuite avec de la formation mais aussi un brin d’inconscience !

Amandine & Tristan

Parfaitement
[imparfaits]

Nous défendons l’agroécologie, une agriculture où la vie réside dans l’ «imparfait». Une agriculture qui ne détruit pas les sols mais les enrichit, une agriculture qui favorise la biodiversité afin que les auxiliaires aident le jardinier, une agriculture où les mauvaises herbes n’en sont pas. Là où certains voient des défauts à corriger, à contrôler, des choses «imparfaites», nous y voyons de la vie, du «parfait». Alors vive les ronces et les mauvaises herbes, vive les auxiliaires, vive les fruits moches et tordus… bref, vive la vie !

Le goût du [vrai]

Nous refusons les additifs, les conservateurs, les colorants et les arômes, même ceux dits «naturels». Dans chacun de nos jus, nectars et confitures de dégustation, vous trouverez des fruits français et de saison, des épices de petits producteurs, des infusions de fleurs, du sucre non raffiné et justement dosé, et parfois du jus de citron. Rien d’autre. Aucun additif bizarre, si ce n’est beaucoup d’amour et de passion, ainsi que toutes nos plus profondes convictions. 😉

[Gourmands]
par nature

Pourquoi devrait-on systématiquement choisir entre la gastronomie et la bio ? Épicuriens dans l’âme et pleins d’audace, avec nos jus, nectars et confitures bio éthiques & atypiques, nous prouvons qu’il est possible de réconcilier le bon sens et le plaisir des sens. Parce que oui, il est possible de savourer sans qu’en même temps, ce soit la planète et les écosystèmes qui dégustent !

Le [vert] est dans
le fruit

Convaincus que l’agriculture de demain doit être biologique, nous pratiquons l’agroécologie dans nos vergers labellisés AB. Dans un esprit de respect et de maintien de la biodiversité sur nos parcelles, nous sommes et resterons sur un modèle du type micro-ferme. L’ensemble de notre production est sous mention Nature&Progrès. Nous sommes contrôlés chaque année par l’association pour vous garantir un respect total du cahier des charges de la certification.

[Humains]
dans la main

Derrière chacune des épices et chacun des fruits que nous ne cultivons pas nous-mêmes, il y a d’abord une rencontre. Une rencontre avec un petit producteur partageant nos valeurs et notre vision de l’agriculture de demain. Une rencontre avec des femmes et des hommes que nous avons choisis pour la qualité de leurs produits, et que nous avons à cœur de valoriser à travers nos jus, nectars et confitures d’exception. Le fruit de leur travail nous est très précieux. Les payer au juste prix est nécessaire pour leur garantir un revenu décent et donc leur pérennité.

Agités du [biocal]

Le jour où vous trouverez un jus d’ananas jurassien, ou une confiture mangue-passion du Revermont chez nous, Colette, Gertrude et Olivette (ce sont nos poulettes) auront des dents !… ou que le changement climatique aura dépassé les prévisions du GIEC… (là c’est nous qui grincerons des dents). Persuadés que la gastronomie responsable passe par la valorisation de produits locaux, nous travaillons uniquement des fruits bio de saison et français, cultivés le plus proche possible de chez nous. À la manière des plus grands vins, nos jus, nectars et confitures de dégustation sont l’expression d’une nature et d’un terroir.

[Hors cadre]
dynamiques

Rentrer dans un moule et se coller des étiquettes (ailleurs que sur nos jus et confitures), vraiment pas pour nous ! À notre vie tranquille de jeunes actifs urbains, nous avons préféré un chemin de traverse. Un chemin où l’erreur et l’imparfait sont nécessaires pour continuer d’avancer. Creuser notre propre sillon, aller en contresens d’un système environnemental et sociétal qui ne tourne pas rond, c’est le choix que nous avons fait pour aller au bout de nos convictions. Au milieu de nos vergers bio et avec les monts du Jura pour seul horizon, notre nouveau cadre est quand même bien plus à notre image.

CONGES ! Nous sommes en congès annuels du 25 janvier au 19 février.
Pas d'expéditions avant le 20 février 2023.